15
Sam, Aoû

La Génisse Fleur d'Aubrac: enfin l'IGP

La Génisse Fleur d’Aubrac est une femelle n’ayant jamais vêlé, de mère Aubrac et de père Charolais...

La Génisse Fleur d’Aubrac est une femelle n’ayant jamais vêlé, de mère Aubrac et de père Charolais, abattue à un âge compris entre 24 et 42 mois.

Fleur d’Aubrac est un produit original et unique, alliant le meilleur d’une race rustique et d’une race à viande bien connue. Cette production est bien maîtrisée par les éleveurs du Pays de l’Aubrac qui la pratiquent depuis longtemps. Le croisement met en évidence les performances d’élevage et d’engraissement des génisses ayant une vitesse de croissance élevée et une excellente conformation bouchère. La viande de Génisse Fleur d’Aubrac se caractérise par une couleur rouge franc. Elle est relativement maigre, légèrement persillée. La maturation minimale : 7 jours après abattage (nb : l’Académie pense que c’est trop court), d’un poids minimum de 280 kg, et de conformation: E, U et R de la grille EUROP. L’aire de l’IGP «Génisse Fleur d’Aubrac» comprend 313 communes réparties sur les 4 départements que sont l’Aveyron, le Cantal, la Haute-Loire et la Lozère. Le Pays de l’Aubrac regroupe quelques petites régions naturelles des montagnes du sud du Massif central. C’est un milieu physique typé, essentiellement composé de massifs primaires et volcaniques. Il est en moyenne situé à plus de 600 mètres d’altitude et se caractérise par des hivers longs et rigoureux et une pluviométrie annuelle assez abondante. « La production est de 1 300 génisses par 240 éleveurs en 2009, précise J. Pignol. Nous distribuons principalement par le canal des boucheries traditionnelles (90%) ; les GMS et la restauration se partagent les 10% restant par le biais de deux abattoirs : Marvejols en Lozère pour 90% et Rodez dans l’Aveyron pour 10%. » La distribution se fait pour 70% à Montpellier et alentours dans le département de l’Hérault, 10% dans la région parisienne, 10% en l’Aveyron, Cantal et Lozère, 5% dans le Var et 5% autres.
L'obtention de l'Indication Géographique de Provenance (IGP) satisfait pleinement les responsables, qui rappelle que le dossier Fleur d'Aubrac a été à coup sûr l'un des plus longs de l’histoire des IGP françaises. En effet, il a été introduit auprès de la Commission européenne le 15/10/2002. Il aura ainsi fallu 8 ans à Bruxelles pour le reconnaître ! Bruxelles a cependant quelques explications à faire valoir pour ce retard. « Au départ, en 1995, nous avions un regroupement beaucoup plus large, a expliqué Jérôme Pignol, responsable animateur de la filière. Mais au cours de la démarche, certains ont quitté comme le bœuf fermier Aubrac pour se diriger vers d’autres signes de qualité. C'est ce contretemps qui a retardé l’avancement du dossier.

Recherche

Nous contacter

Le dictionnaire

 dicoviande250

800 pages, 1.000 mots, 200 illustrations, le Dictionnaire de l'Académie de la Viande français-anglais est paru à l'occasion du Congrès Mondial de la Viande (4-6 juin 2012 à Paris).

L'ouvrage (2012) et la version numérique augmentée et mise à jour (2014) sont en vente sur le site des Editions Autres Voix